Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Adresse à la gauche citoyenne et écologique de Creil

En 2014, j'ai été le seul candidat à refuser toute alliance au 2eme tour avec la vieille gauche PS de Villemain d'un côté et de l'autre ses anciens camarades dissidents socialistes de Génération Creil devenus macronistes, ni même avec la droite LR de Michael Sertain.
 
Avec la liste citoyenne que je conduisais , nous avons fait ce choix de ne pas composer avec tous ces gens plutôt que d'être élus parce que nous voulions démontrer l'inefficacité du système. Les 6 ans écoulés nous ont donné raison.
 
Ils ont tous passé leur temps à se déchirer plutôt que d'agir efficacement pour la ville. Socialistes ou anciens socialistes ils ont accompagné la dérive du PS vers la droite, empêché ensemble l'élection de la seule alternative de gauche aux présidentielles que représentait Mélenchon et ont fait gagner Macron. Les uns ont rejoints Macron, les autres ne voulant pas perdre leurs électeurs et craignant la montée des insoumis de LFI ne l'ont pas rejoint.
 
Toute cette salade politicienne de recomposition politique a dérouté beaucoup de Creillois sincèrement de gauche qui ont vu se dégrader leur vie encore plus parce qu'au lieu d'une politique de gauche et citoyenne que préconisait J.L. Mélenchon, Macron a engagé la pire politique de droite jamais connue dans ce pays et que localement le maire n'a pas su conserver l'unité de son équipe avec une personnalisation du pouvoir complètement égocentrique.
 
Tout cela conduit les citoyens de Creil qui se sont majoritairement prononcés à gauche en 2017 en faveur du candidat de la France insoumise à s'interroger légitimement sur les futures échéances municipales.
 
3 listes, celle du Ps, celle de la FI et celle du PC et ses alliés vont se présenter n'ayant pas réussi comme cela s'est fait ailleurs à se rassembler pour des raisons essentiellement d'égos et parce que la personnalisation autour du maire a compliqué toute approche d'abord politique et citoyenne.
 
Car ce qu'il faut au-delà de la question des listes et des têtes de liste, c'est d'abord et surtout de travailler le projet que porterait une équipe de gauche renouvelée. Je ressens pour le moment de la part des militants de gauche une faible expression sur les enjeux politiques des élections municipales alors que nous sommes en pleine crise du macronisme et qu'il conviendrait de dénoncer avec des arguments et avec beaucoup plus de vigueur en quoi le macronisme représente un immense recul social pour chaque personne mais aussi un immense recul pour les municipalités notamment sous l'aspect des finances, de l'emploi des agents territoriaux, des pouvoirs et compétences des maires tout comme la marche forcée vers la métropolisation du territoire avec des aménagements contestables qui risquent de déséquilibrer les eco-systèmes et développer la prédation commerciale et financière sur des activités qui pourraient être sociales, écologiques et solidaires, je pense notamment aux conséquences du Grand Paris et des Jeux Olympiques de 2024 qui seraient plutôt conçus comme une grande foire affairiste avec tout ce que cela entraîne et non pas une grande fête populaire et pacifique du sport pour la rencontre des peuples du monde.
 
Je vois en face de mes amis de gauche une machine macroniste préparée depuis plusieurs mois qui a réussi à rassembler des anti-communistes notoires acquis à l'idéologie de la collaboration de classe, du ni gauche - ni droite, de cette farce de l'union consensuelle qui n'est qu'une vieille ficelle de l'ordre dominant pour sauver le système des plus riches en exploitant les autres, cette ridicule chansonnette du " tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil" parce qu'il suffit de "s'unir pour réussir". Tout un galimatias creux qui ne parle aucunement des grands enjeux territoriaux et économiques de Creil . Bref une liste par dessus le marché qui refuse toute critique de l'ordre capitaliste existant, s’accommodant de l'idée anti-humaniste et fleurant l'intolérable discrimination selon laquelle dans la vie il ya "ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien"
 
Je dis à mes amis, si vous ne menez pas la bataille sur le fond politique de ce que fait et prépare Macron pour la société, pour les familles, pour les collectivités vous ne pourrez pas à mon sens construire un projet vraiment démocratique qui soit éclairé par une analyse utile aux citoyens. Car la gestion de demain sera moins que jamais celle d'un seul homme mais surtout au- delà même de l'équipe municipale institutionnelle élue, elle devra être celle qui mobilisera la population contre tous les mauvais coups durs du néo-libéralisme dans une gestion qui se fonde sur des citoyens conscients qui luttent résolument pour des solutions alternatives , écologiques et durables, pour des financements coopératifs et solidaires, pour une économie locale circulaire et anti-capitaliste. Des exemples en Espagne et au Chili de gestion populaire notamment menée par des maires communistes démontrent que cela est possible. Pour Creil ce serait des chantiers très novateurs que d'en concevoir déjà les grandes lignes avec les citoyens.
 
Je ne peux m'engager dans la bataille physiquement pour des raisons de santé, mais j'apporte ici ma contribution en toute transparence en espérant qu'elle puisse servir à ceux qui la voudront.
 
J'ai vécu à Creil de 1962 à 2019 soit 57 ans de ma vie, j'y ai travaillé, je m'y suis marié, j'y ai vu grandir mes enfants, c'est tout simplement pour cela que je me permettrai de vous dire ce que je pense en toute franchise.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog