Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Stigmatisation d'une population, attention au racisme !

"Dans « Le Monde » du 6 juillet dernier, le directeur général de la police nationale à Paris, Yannick Blanc tient des propos inacceptables concernant l'exclusion des enfants roumains des procédures de régularisation. Il déclare notamment qu'il y aurait d'un côté les enfants dont « la scolarisation manifeste en soi la réelle volonté d'intégration inscrite dans la circulaire » et de l'autre « les fameux touristes roumains dont les enfants chapardent dans le métro. » Des propos du même ordre avaient été tenus lors d'une émission de télévision « C dans l'air », diffusée le 11 février 2005 sur France 5, qui avait pour titre : « Délinquance : la route des Roms ».Cette émission avait fait l'objet d'un communiqué du CSA précisant qu'elle était contraire à l'article 15 de la loi du 30 septembre 1986 qui dispose que "les programmes des services de radio et de télévision ne contiennent aucune incitation à la haine ou à la violence pour des raisons de race, de sexe, de moeurs, de religion ou de nationalité".

Selon les élus communistes : "Depuis quelques années, de nombreuses familles Roms, fuyant les discriminations dans leurs pays d'origine, se sont installées dans diverses communes de la Région parisienne dans des conditions précaires et indignes. Elles errent de squat en squat, sur des terrains communaux, départementaux ou privés. Une situation maintes fois dénoncée par les ONG et même en septembre dernier par Monsieur Alvaro Gil Robles Commissaire européen aux droits de l'Homme. Cette errance est de fait organisée par les représentants de l'Etat.A chaque expulsion d'un terrain leurs conditions de vie se détériorent, mettant à mal la scolarisation des enfants, le travail social engagé et leur insertion dans les communes. Ces expulsions répétées et les conditions précaires de leur campement fragilisent leur santé, et conduisent souvent à mettre leur vie en danger. (...)"

"Il est inacceptable qu'un haut fonctionnaire du ministère de l'intérieur tienne des propos stigmatisant une population précise. Ils relèvent du même amalgame odieux utilisé lors de l'émission « C dans l'air » et sont susceptibles de renforcer des préjugés racistes.
Aussi, nous en appelons au médiateur mis en place par le ministère de l'intérieur, ainsi qu'à la justice pour que ces déclarations odieuses soient condamnées selon la législation de notre pays." (Image : affiche des semaines de l'Education contre le racisme)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog