Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Communauté d'Agglomération Creilloise

 

Intervention de Jean-Paul Legrand
à la réunion des élus de la CAC sur les orientations budgétaires 2011
-
Vendredi 28 janvier 2011




J'ai pris connaissance des orientations budgétaires qui nous sont proposées. Le rapport qui nous est présenté  met en relief les nouvelles compétences de notre communauté puisqu'elle est désormais une Communauté d'agglomération et les conséquences que cela a dans notre fonctionnement que ce soit pour la collecte des ordures ménagères, celle d'initiatives ciblées dans le domaine de la culture et des sports, et plus particulièrement dans la continuité du remarquable travail qui a été déjà engagé concernant le patrimoine industriel,  celle également qui est particulièrement importante  concernant le développement du tourisme lié à la perspective du TGV Picardie Roissy et de l'essor attendu autour de notre rivière avec une volonté d'agir pour une croissance et une diversité du tourisme , comme par exemple les possibilités qu'offre le tourisme fluvial. 

 Inscrire et penser notre territoire dans une stratégie fondée sur les deux piliers historiques que représentent le chemin de fer et la rivière : ce sont ces deux axes qui se concrétisent par l'engagement en faveur de la ligne Picardie Roissy via Creil  et par les opportunités qui se manifestent avec la future liaison fluviale Seine Nord autant d' éléments structurants sur lesquels notre schéma de cohérence territoriale peut s'appuyer pour décliner nos objectifs en matière d'activités, de logements, de transports et d'environnement.
 Le tableau serait fort attrayant et il l'est si nous nous plaçons dans une perspective démocratique donnant à nos collectivités le pouvoir de leur autonomie et de leur libre association en appuyant leur développement sur une participation systématique et organisée des citoyens.
 Or je l'ai dit ici, plusieurs fois, nous avons contre nous un gouvernement qui a pour mission, je dis bien pour mission d'en finir avec la démocratie locale. Pour deux raisons essentielles : d'une part parce que l'existence des communes et des collectivités territoriales sont des lieux de démocratie certes bien imparfaits mais bien trop démocratiques aux yeux de ceux qui nous dirigent parce qu'ils ont un objectif qui est la raison suivante ,  les hauts responsables de l'Etat sont très liées au pouvoir de l'argent et n'ont strictement aucune indépendance à l'égard de celui-ci, ils en sont au contraire les plus fidèles serviteurs, et c'est avec un zèle avéré qu'ils participent au démantèlement, voire à la dislocation de tout ce que notre nation a élaboré de progressiste sous l'égide du Conseil national de la Résistance.
 
Je ne développerai pas ici  dans le détail la longue liste des destructions en cours de nos services publics et de nos acquis sociaux. Vous en avez des exemples chaque jour.
 
Cependant je veux le redire, c'est une véritable guerre contre la démocratie qu'on nous livre. Un massacre de nos collectivités. Cette guerre est délibérée, elle est volontaire. Car la démocratie et les besoins populaires coûtent cher, beaucoup trop cher, toujours trop cher pour les possédants . D'aucuns pensent qu'il suffira de quelques élections pour changer la donne, qu'une nouvelle alternance permettra à nos collectivités, à notre communauté de s'en sortir. Permettez moi de vous déclarez cette conviction qui est partagée par mes camarades Habib Abba-Sidick et Fadhila Kezzoul. Il s'agit là d'une tragique illusion. Car ce qui est en mouvement dépasse largement le simple cadre institutionnel de notre pays, ce qui agit en profondeur en France et dans le monde est une transformation sans précédent dans l'histoire.

 Lorsque pour la première fois dans l'histoire et aussi rapidement en l'espace de quelques générations des centaines millions d'hommes accèdent à la culture, aux sciences et aux techniques et qu'ils sont des dizaines de millions à ne pouvoir exercer leurs compétences pour la société, lorsque le fossé se creuse entre une extrême minorité immensément riche et qui est de plus en plus riche et la masse des êtres humains qui se paupérise relativement aux richesses produites, lorsque les moyens de production demeurent ou deviennent privés alors qu'ils s'accaparent des biens aussi universels que l'eau, l'énergie, la santé, le logement, l'éducation, l'alimentation nous pouvons être assurés que l'Humanité va vers un choc qu'elle n'a jamais connu étant donné l'ampleur de l'affrontement qui aura lieu entre ceux qui dirigent le monde et ceux qui subissent leur exploitation.

Nous ne pouvons ignorer que les premières secousses ressenties en 2008 avec ce que certains ont nommé la « crise financière » se manifestera très bientôt par un cataclysme qui placera l'ensemble des nations et les collectivités en face d'un bouleversement auquel elles doivent se préparer.

 Si la crise financière a eu pour conséquence en 2009 de diminuer légèrement le patrimoine de la plupart des grandes fortunes, la tendance 2010 est nettement à la hausse : + 25 % pour la fortune totale des 500 plus gros patrimoines professionnels français, selon le magazine Challenges. Rien que pour M Bernard Arnaud de LVMH, l'homme le plus fortuné de France son patrimoine professionnel est évalué à plus de 22 milliards d'euros ! ..Mais savez vous  que ces riches vont avoir besoin de nous car ils doivent impérativement rentabiliser leur capital . Un taux de 25 % avouons que ce n'est pas trop mal. Par exemple  beaucoup d'entre eux détiennent des actions chez Keolis, Veolia,  ou Suez et comme par hasard ça tombe bien, il y a encore beaucoup d'argent à faire dans les collectivités avant de les rendre exsangues,  notamment grâce aux innombrables DSP qui sont confiées à ces grands groupes.  


 Tout indique d'autre part que nous allons devoir faire face à une augmentation très sensible du prix du baril de pétrole se dirigeant vers les 100 dollars. Cela va encore se traduire par  un racket organisé par les majors et l'Etat sur nos consommations d'énergies. Il nous faudrait agir pour des solutions alternatives comme la coopération avec des pays producteurs. Je rappellerai qu'ici même, sur ma proposition, M. l'ambassadeur du Venezuela est venu exposer les possibilités de telles coopérations devant une assistance bien clairsemée hélas, parce que beaucoup parmi nous ont douté du sérieux de ce dossier.  Savez vous qu'après avoir vendu du carburant à prix réduit pour les transports publics de la  ville de Londres,  pour ceux qui en doutent encore, savez vous que  que le Venezuela a fourni chaque hiver   du combustible à  40% du prix du marché  à plus de 250.000  familles populaires depuis 5 ans aux Etats-Unis. Le petit-fils de John Figerald Kennedy, Joe Kennedy, fondateur de Citizen Energy Corporation, qui est un organisme caritatif dédié spécialement à la fourniture d'énergie aux masses les plus pauvres des Etats-Unis a déclaré  "Il faut reconnaitre que grâce à ces décisions de Chavez concernant l'énergie beaucoup  de gens des milieux pauvres ont été aidés ici aux Etats-Unis".   Avec la république bolivarienne du Venezuela , une occasion s'était offerte à notre communauté que nous n'avons pas su saisir. Mais la situation fera peut être que ce qui n'a pas été possible hier le sera demain?
 
En tout cas pour nous la coupe est pleine, nous n'alimenterons pas ces gâchis phénoménaux de transfert d'argent public vers les dividendes des privilégiés de la fortune. Nous refuserons de déléguer nos responsabilités à des intérêts privés qui non seulement passent au tiroir caisse de la communauté mais de surcroit pourraient au jeu malsain des placements financiers nous conduire à des faillites douloureuses.

C''est cela que nous voulons souligner ce soir, face à de tels défis, il  faut  nous préparer.
Or les orientations budgétaires qui nous sont présentées relèvent d'une culture d'avant crise, elles ne proposent pas de rupture fondamentale avec une pratique de gestion qui puisse anticiper ce qui va arriver, non pour y faire face, mais pour le combattre. Car  les dégâts risquent d'être considérables. il n'y aura de notre point de vue aucune alternative, ceux qui ne combattrons pas, mourront.
 
Le rapport nous parle d'incertitudes, mais au contraire il s'agit de se mettre dans une posture de certitude. Pour notre part nous sommes certains étant donnés tous les paramètres en cours, nous sommes certains que les mois qui vont venir vont se traduire par la poursuite de la  destruction de nos services publics et de toute l'œuvre sociale de notre pays. Comment ne pas prendre en compte les conséquences que cela aura pour les collectivités locales ? 

Les citoyens se tourneront alors  légitimement vers les pouvoirs de proximité, vers nos maires, vers nos communautés et nous devrons faire face à tout le saccage en cours du à cette politique de réduction des dépenses publiques.
 
 La situation est telle que nous devrions lancer un cri d'alarme sur les conséquences des choix qui ont été faits et sont faits par le gouvernement et que votre rapport Monsieur le Président cite dans une longue liste page 4. Toutes ces mesures particulières que vous citez avec raison recoupent un même objectif général de la part de ce  pouvoir   qui est le suivant : "Vampiriser nos collectivités, puis les laisser exsangues de telles sortes que les populations se retournent contre leurs élus et non contre les responsables de ce système qui auront d'autant réussi le tour de force qu'ils auront eu en face d'eux non pas des combattants mais des responsables rongés par l'incertitude."La situation est telle qu'elle devrait nous conduire non pas à une réunion entre nous sur les orientations budgétaires même si elle est nécessaire mais à une véritable mobilisation générale des citoyens pour que nous les informions des périls qui pèsent sur nos collectivités et pour qu'ils expriment leur point de vue, leurs propositions afin que dans les mois qui viennent  nous allions tous ensemble à l'offensive afin d'obtenir tous les moyens qui  sont nécessaires à notre développement.
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog