Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Rencontre avec le maire de Creil

Ce jeudi soir, les habitants ont pris place dans la salle du conseil municipal en mairie de Creil où Christian Grimbert les a invités après sa tournée dans le quartier du centre ville.

Sécurité routière, circulation, voirie

Plusieurs habitants interrogent le maire sur les problèmes de circulation et de sécurité routière. En cette rentrée scolaire, une personne s'étonne qu'il n' y ait pas d'adjoint de sécurité pour aider les enfants et parents à traverser la rue de la République en face de l'école maternelle Berthe Fouchère. Le maire regrette la situation, mais explique qu'il y a un problème de recrutement sur ces postes qui n'attirent pas en raison du peu d'heures effectuées. Le maire lance un appel aux personnes qui voudraient travailler sur ces postes, qu'elles n'hésitent pas  à lui faire savoir. Une habitante parle de la circulation rue Boursier signalant le passage de poids lourds et la vitesse excessive de certains bus du STAC. Ne faudrait-il pas mettre cette rue en sens unique ? Le maire n'est pas opposé à cette idée mais cela doit bien s'étudier dans le cadre de la circulation générale du quartier. En tout cas l'étroitesse de cette rue pose effectivement problème. Il invite le conseil de quartier à faire des propositions. Il note aussi que beaucoup de chauffeurs de camions se perdent en centre ville car leurs GPS sont  d'ancienne génération et donc pas très  efficaces. Il rappellera à la direction du STAC qu'il n'est pas acceptable que des chauffeurs de bus ne respectent pas la limitation de vitesse. Ne faudrait-il pas renforcer les contrôles et les interpellations demande une habitante ? Mais la police ne devrait-elle pas elle-même montrer l'exemple, s'interroge un citoyen, expliquant que des policiers  ne respectent pas le code de la route alors qu'ils ne sont pas en opération d'urgence. Le maire rappelle que les cyclistes doivent être prudents, que les deux roues ne doivent pas rouler sur les trottoirs. Il a déjà signalé au commissaire le fait que certains fonctionnaires de police n'appliquent pas toujours à eux mêmes les obligations du code de la route. Il faut que les gens fassent preuve de citoyenneté.

Bruit Place Saint Médard, insécurité, police et médiateurs

Un habitant exprime son exaspération face à la pollution sonore dont il estime être victime. Il s'agit du bruit qui émanerait du cybercafé Place St Médard. Il réclame plus de  tranquillité. Il a appelé la police. des fonctionnaires lui auraient répondu en lui posant la question : "Que préférez vous, des jeunes qui font du bruit à minuit ou des jeunes qui brûlent les voitures ?" Un jeune habitant fait part aussi de son incompréhension, alors qu'il a appelé la police pour signaler une altercation dont il était témoin, les fonctionnaires ont passé leur temps à le contrôler, lui, et n'ont pas interpellé les personnes qui causaient le trouble. "De toute façon, c'est plus possible, on va tous se barrer, Monsieur le Maire. Il faut écouter les gens, ils veulent tous partir de Creil !" s'écrie un participant et de rajouter "Il faut plus de police nationale et des CRS !". Le maire n'entend pas laisser passer de tels propos, il réfute l'idée que les Creillois souhaiteraient tous partir et qu'ils n'aimeraient pas leur ville ! Concernant la police , il rappelle les conditions difficiles dans lesquelles travaillent les fonctionnaires, le manque d'effectif criant, le travail qu'il entreprend avec son collègue Jean-Pierre Bosino, maire de Montataire,  au sein du Conseil intercommunal  pour la sécurité et la prévention de la délinquance. A propos du manque d'effectifs de la police nationale, il pense qu'il faut que la population s'exprime car la situation n'a que trop duré. Une mère d'élève estime que les médiateurs municipaux doivent être plus présents à la sortie du collège en particulier. A propos du cyber-café , le maire va revoir cette question, car le voisinage ne doit pas être  dérangé par le bruit et l'exploitant tient une responsabilité pour que le calme soit respecté.

Stationnement

Un citoyen pose la question du stationnement payant et des zones bleues. Il voudrait une ville plus accueillante. Il n'a pas envie de penser à cette contrainte de la zone bleue ou du parcmètre. Il préfère payer des amendes. Il souhaite que soit repensée cette question. Le maire n'y est pas opposé mais rappelle qu'il s'agit d'un problème plus vaste lié à la configuration urbaine elle-même, les villes n'ont pas été concues pour accueillir le flux d'automobiles que nous avons aujourd'hui. Il annonce que certains stationnements sont à l'étude et seront réaménagés dans le sens d'une plus grande souplesse pour favoriser notamment l'accès aux commerces du centre ville.

Equipements sportifs

Tout en soulignant la présence de nombreux équipements sportifs sur la ville, un participant regrette leur quasi inexistence sur la rive droite. Le maire est d'accord et il rajoute qu'il va sans doute falloir envisager la création d'une nouvelle école dans ce quartier.

Réseau des eaux usées

Un habitant fait remarquer que le réseau des eaux usées semblent ne pas bien fonctionner en bas des rues de Châtillon et de la place Saint Médard. Des infiltrations ont été notées dans les parkings souterrains et les sous-sol. La rue Albert Dugué par exemple connait souvent des saturations d'égoûts. Le maire va signaler cela aux services de la CAC et à la Lyonnaise des eaux pour une intervention

Des creillois qui aiment leur ville et n'entendent pas la quitter

J'interviens pour dire combien j'apprécie qu'une ville comme Creil développe une politique sociale avec des tarifs qui tiennent compte des revenus. J'ai pu le vérifier avec ma petite de 6 ans qui va aux activités périscolaires et à l'école de musique. Une autre dame rappelle l'esprit convivial qui se développe à Creil avec le mouvement associatif et le fait que la municipalité aide les associations et le mouvement sportif.

Tous les sujets n'ont pas été épuisés, mais il est déjà 20 heures et la séance est levée. Souhaitons que l'équipe  municipale prendra rapidement en compte ce qui s'est exprimé ce soir et qu'elle poursuivra ce travail de terrain et de rencontre avec les habitants. Car c'est par l'intervention des citoyens, par la démocratie participative que beaucoup de problèmes peuvent se régler.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog