Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Municipales à Creil en 2020 : créer la surprise !

Aujourd'hui, un danger menace Creil. Un très grave danger. C'est la liste des violets dont les membres soutiennent Macron et sa politique. Voter pour cette liste et son programme ce serait livrer Creil à la macronie, c'est à dire créer une nouvelle baronnie de petits affairistes sans scrupules, prêts à tout pour le pouvoir et le partage des postes. Mais bien au-delà ce serait donner Creil à la pire politique ultra-libérale qui consiste à réduire les APL, casser le logement social, réduire drastiquement les indemnités des chômeurs, conditionner les aides sociales et les subventions à l'allégeance faite au pouvoir, liquider le patrimoine, casser les services publics, aggraver les conditions de transports et de logement. 

 

Chacun sait que les campagnes électorales devraient être des moments d'intense démocratie. Il n'en est rien, à chaque fois que j'ai voulu à Creil qu'il y ait débat sur les projets des uns et des autres, les politiciens ont refusé ce débat.

En 2014, j'ai mené une liste nommée "Creil Avenir qui a recueilli plus de 6% des suffrages créant la surprise car nous n'étions soutenu par aucun parti ou association politique. Notre bataille a rassemblé des citoyens divers animés par une seule volonté : en finir avec le clientélisme, le communautarisme, rassembler les citoyens pour construire une vraie démocratie locale et répondre aux urgences économiques et sociales de la ville en développant des projets structurants.

 

Et nous avons tenu parole. Alors que le maire sortant comme son opposition communautariste attendaient que notre liste engage des tractations pour le 2eme tour, nous avons refusé de composer avec ces gens complètement disqualifiés par leurs pratiques et avons préféré ne pas participer au 2ème tour plutôt que de nous compromettre avec eux !

 

Nous avons fait la démonstration que nous avons tenu parole. Nous avons créé la surprise doublement avec notre score honorable et notre refus des magouilles politiciennes.

 

Lorsqu'après 2014 , les citoyens m'interpellaient dans la rue, nombreux étaient ceux qui me déclaraient qu'ils ne pensaient pas que nous tiendrions parole et que si ils avaient su, en définitive ils seraient allés voter pour notre liste ou alors auraient préféré voter pour nous plutôt que pour les champions des combines que sont nos adversaires. 

 

En mars 2020 est-ce qu'on va prendre les mêmes pour recommencer ? Non ! Ils sont tous disqualifiés car Creil n'a pas avancé, bien des projets comme celui du port de plaisance et de l'aménagement de la gare n'ont pas été réalisés malgré les belles promesses du maire sortant. Et surtout c'est un fiasco total concernant l'emploi et le commerce alors que Creil dispose d'atouts incontestables. Quant à l'opposition, elle n'a eu de cesse d'avoir une posture aucunement constructive et déstabilisatrice pour la ville. Elle n'a songé qu'à une seule chose, tout ce qu'elle peut faire afin de créer ses réseaux d'influence auprès du pouvoir macroniste  pour tenter d'obtenir le soutien de LAREM en connivence avec le maire de Nogent sur Oise, qui a retourné sa veste passant du PS à LAREM, c'est à dire trahissant l'électorat de gauche qui se retrouve en définitive avec un maire de droite. Tout pour créer une force qui livrerait l'agglomération Creilloise à Macron, si par malheur ils l'emportaient aux prochaines municipales.

 

Tous ces gens sont des professionnels de la politique politicienne, et leur but est de se faire réélire pour continuer leur incompétente et inefficace direction des affaires.

 

Il n'est pas question d'en rester là. Creil a besoin d'en finir avec cette période de stagnation voire de reculs. Creil a besoin de résister face à l'offensive terrible de Macron contre les collectivités notamment en matière de finances publiques et de moyens de développement.

 

Certains Creillois m'ont contacté, me demandant de reprendre le flambeau de la bataille menée en 2014 . Je les remercie  chaleureusement de leur confiance et je les comprends.  J'ai appelé ici, il y a plusieurs mois,  à ce que des citoyens de Creil continuent ce que j'avais entrepris en 2014. Je pense que cela est possible. A condition que ces amis aillent voir les Creillois , construisent avec eux une alternative et présentent une liste de très large rassemblement citoyen. J'ai dans le passé été élu pendant 18 ans,  et parce que je suis un démocrate, je ne veux pas faire comme certains continuer ad vitam aeternam une responsabilité qui demande d'être beaucoup plus jeune et dynamique que je le suis aujourd'hui. Il faut savoir passer le relais. Aussi je me réjouirais qu'une liste qui continuerait le travail engagé par Creil-Avenir soit conduite par une personne plus jeune et qu'elle  puisse dans les prochaines semaines représenter l'alternative victorieuse.  Un jeune maire ouvert, chaleureux, et par-dessus tout à l'écoute des citoyens, engagé contre la politique de Macron et aimant les gens, respectueux des milieux populaires et des jeunes, voilà ce qu'il faut pour Creil. Une liste qui romprait avec les vieilles pratiques du copinage et du clientélisme et qui reprendrait les belles valeurs de solidarité et de justice sociale qui ont marqué les combats du Creil ouvrier et industriel. Une liste qui réunirait des citoyens sans parti, mais qui pourrait aussi accueillir des personnes de sensibilités diverses, des militants syndicalistes et responsables d'associations, des écologistes, des féministes, des communistes, des insoumis, des socialistes déçus par leur parti, des jeunes  qui ne veulent surtout pas des violets pro-Macron et qui souhaitent définitivement tourner la page Villemain.

 

Avoir un maire jeune, refusant les tractations politiciennes, ayant une vision de l'avenir fondée sur une intense vie démocratique et sociale, favorisant l'installation d'entreprises, mobilisant tous les acteurs pour combattre les mesures ultra néfastes du pouvoir de Macron, voilà ce qui  pourrait être l'événement majeur du printemps prochain pour la ville.
 

Après l'expérience malheureuse de la majorité et de l'opposition municipale actuelles, les Creillois en ont tellement assez qu'ils risquent de bouder les urnes. Ce serait terrible de ne pas  offrir  aux Creillois la possibilité d'en finir définitivement avec des gens du passé, terrible que de ne leur laisser le choix qu'entre les violets et le maire sortant. Il faut ouvrir le chemin de l'espoir, il faut se mobiliser et aller voir les Creillois, les convaincre qu'ils pourront cette fois-ci,  faire gagner la liste des citoyens, celles qu'ils vont constituer eux-mêmes. Car cela est possible, cela est nécessaire, il est encore temps. 

 

Jean-Paul LEGRAND

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog